Résidences d’artistes

NOUVEAUTÉ 2016

La Ville de Château-Gontier accueille cette année en résidence deux compagnies que vous aurez l’occasion de découvrir lors de l’édition 2016 de la Chalibaude. Les compagnies vont ainsi poursuivre leur travail de création sur leurs spectacles.

P1020025 (1)_rDu 4 au 8 avril 2016, compagnie Ke Kosa, danse contemporaine
La Compagnie KE KOSA aime questionner les frontières établies de la danse contemporaine et du spectacle vivant. Le travail se développe à partir de l’univers poétique de Giulia Arduca, chorégraphe, marquée par ses origines italiennes, et se tisse au gré des rencontres et des collaborations avec les artistes invités. La Compagnie développe des formes de spectacles atypiques et hors plateau, à la frontière de la danse et du théâtre. Toutes les créations de la compagnie invitent le public à des expériences corporelles et à des voyages sensibles. Le spectacle Andante est une création chorégraphique qui correspond au défi de composer à partir de trois espaces précis : un passage piéton, un escalier, un espace circulaire.
Vous pouvez venir rencontrer la compagnie Ke Kosa, le vendredi 8 avril à 17h30, à la médiathèque à Château-gontier.
Le Pays de Château-Gontier met à disposition de la compagnie, le studio de danse Diaghilev.
Site internet de Ke Kosa 

 

 


RBDu 11 au 15 avril, compagnie Fredandco, spectacle lumino-poétique et sonore
Réunis autour de préoccupations liées à l’environnement naturel le travail du collectif Fredandco s’articule autour de plusieurs questionnements qui ont pour but de promouvoir l’éveil, la curiosité intellectuelle et de développer, chez l’individu, le sens de l’intérêt général. Depuis plus de 10 ans, les créations de Fredandco, mêlent intimement les arts plastiques, la musique et la lumière pour donner vie à ses installations.
« Le Chant des Coquelicots » mets en scène un monde végétal réinventé, doué d’une sensibilité ; une sorte de rêve éveillé dans lequel la musique est le carburant émotionnel de l’histoire.
L’histoire : une colonie de coquelicots vient de prendre place sur le pavé de la ville pour entrer en contact avec le monde des humains. Il s’agit d’un groupe d’une centaine de sujet, tous de taille humaine, qui ont pour particularité de ressentir les vibrations de ceux qui les entourent. L’ensemble de l’œuvre se présente comme une sculpture vivante, dont les mouvements lumineux respirent au rythme d’une composition musicale jouée en direct.
En partenariat avec l‘association Le Garage, qui met à disposition de la compagnie un espace de travail.
Les enfants du Mikado auront l’opportunité le vendredi 15 avril dans la matinée, de découvrir en avant première le travail de la compagnie.
Site internet Fredandco