Gontierama 2018

5 Lieux / 5 Artistes

Le Pays de Château-Gontier et Le Carré, Scéne nationale – Centre d’art contemporain, s’associent et proposent à cinq artsites de faire dailoguer création contemporaine et patrimoine. Du 26 mai au 26 août 2018, prenez le temps de (re)découvrir Château-Gontier. Parcourez la ville, ses places et ses ruelles. Invitez-vous dans les différents espaces culturels et touristiques. Flânez sur les rives de la Mayenne…

Présence Panchounette

Présence Panchounette est un collectif bordelais de six artistes pour qui le comble de l’échec est
la réussite ! Incorrect et irrévérencieux, il prend de 1969 à 1990 le contre-pied des valeurs et du
goût défendus par les milieux culturels les plus influents de l’époque.
Pour Gontierama, le collectif dissémine 22 de ses oeuvres dans les salles du Musée d’Art et
d’Histoire et fait ainsi écho avec humour aux collections et à l’architecture du bâtiment.
MUSÉE D’ART ET D’HISTOIRE 2 rue Jean Bourré – mer > dim / 15h > 18h – T. 02 43 70 42 74
Entrée libre

   

Marcel Dinahet

« Les Sources de la Mayenne »
Marcel Dinahet réalise des vidéos très souvent en lien avec le milieu aquatique, la mer, les lacs ou les cours d’eau. Portant une très grande attention à l’environnement et aux manifestations du vivant, son travail tient de l’expérience et de la performance. Avec ce nouveau travail sur les sources de la Mayenne, l’artiste nous propose une immersion visuelle et auditive dans une nature brute, un retour aux origines avant toute intervention de l’homme.
PÔLE CULTUREL LES URSULINES, SALLE GOTHIQUE Place André Counord – lun > sam / 9h30 >12h30 / 14h > 18h – dim + jours fériés / 10h > 12h30 / 14h > 17h30
T. 02 43 70 42 74 – Entrée libre

STÉPHANE VIGNY

Exposition monographique
Il n’y a rien de plus dénaturé qu’un lieu commun.
Le tamis, il l’a trouvé aux puces de Saint-Ouen. Les chapeaux mexicains, il les a trouvés dans un magasin de farces et attrapes, à Nantes. La bouse de vache, il l’a trouvée dans un champ, à Piacé.
« Soit tu cherches quelque chose de précis parce que tu as une idée. Soit, d’une manière plus hasardeuse, c’est une rencontre avec un objet, une forme, une matière, où un travail, qu’on peut appeler artistique, est immédiatement possible. Ça apparaît comme des images, à réaliser, ou pas ». Alors, à la chapelle du Genêteil, une série d’objets éligibles ont rencontré le travail de Stéphane Vigny.  Sous la voûte en berceau, sur une grande desserte, sont disposés, parmi de nombreuses autres oeuvres, Le chat de la femme du soldat inconnu, Nocturne à Béké-landElephant-man escrimeur. Des fragments de quotidien en crise.
CHAPELLE DU GENÊTEIL – rue du Général Lemonnier – mer > dim / 14h > 19h
T. 02 43 07 88 96 – Entrée libre

 

STÉPHANE VIGNY

« Château de tôles »
Qui dans son enfance n’a pas tenté la construction d’un château avec des cartes sur la table familiale ? Ici, le geste est agrandi à la taille de la ville avec un matériau, la tôle ondulée, qui recouvre normalement les toits des hangars ou autres abris. De par son emplacement, cette oeuvre fait écho à la ville, sa construction mais aussi à sa fragilité. Le geste de l’enfant est perpétué
à l’âge adulte, seuls les matériaux changent. Il y a bien sûr aussi une forme d’humour dans l’idée que Château-Gontier ait enfin son château…
JARDIN DES SENTEURS Rue d’Alsace Lorraine – Accès libre

 

LAURENT LE DEUNFF

Laurent Le Deunff investit le mur de présentation des nouveautés pour y présenter un ensemble
d’Arbres à chat. S’inspirant de ces étranges objets citadins, destinés à éveiller l’instinct de chasseur de félins d’appartements et ressemblant fortement à des sculptures, Laurent Le Deunff crée des constructions abstraites de formes à petite échelle. Dénuées de toute fonction, conçues en façonnant et agençant des morceaux de bois et d’autres matériaux, elles dessinent des circuits et circulations dans l’espace, posent des questions de sculpture et traduisent, non sans humour, la quête fantasmée d’un retour à la nature.

MÉDIATHÈQUE 32 avenue Carnot – mar, mer et ven / 15h > 19h jeu et sam /10h > 18h
T. 02 43 09 50 53 – Entrée libre

 

MICHEL BLAZY

Michel Blazy, fin observateur du monde naturel et chimique, travaille autour du vivant dans des installations évolutives affichant le passage du temps. Dans cet état d’esprit, l’artiste a commencé une collection d’avocatiers en 1997 à partir du geste simple de planter une graine et s’est engagé à l’entretenir.
Pendant 3 mois, la terrasse de la Médiathèque se transforme en un Eden d’avocatiers. Michel Blazy confie ces arbres aux organisateurs et les invite à en prendre soin comme un jardin intime et personnel, révélant ainsi la fragilité de la nature en pot.
MÉDIATHÈQUE 32 avenue Carnot – mar, mer et ven / 15h > 19h jeu et sam /10h > 18h
T. 02 43 09 50 53 – Entrée libre

 

 

Partagez cette information :