Journées Européenne du Patrimoine – 21 et 22 septembre 2019

Les Journées Européennes du Patrimoine investissent le Pays de Château-Gontier pour vous faire découvrir ses richesses. Châteaux, manoirs, églises, logis, chapelles, expositions et vieilles pierres se dévoileront les samedi 21 et dimanche 22 septembre.

Programme à Château-Gontier :

Le Pôle Culturel Les Ursulines

Monument Historique

Découverte de l’Ancien Couvent et l’église de la Trinité du XVIIe siècle et le Théâtre des Ursulines (1999)

Aujourd’hui Pôle Culturel du Pays de Château-Gontier, l’ancien couvent résout la difficile équation de la coexistence d’un présent bien vivant et d’un passé chargé d’histoire.

Fondé en 1634 sur la base d’un manoir seigneurial du XVe siècle, il est très largement complété, à partir de 1642, par les travaux de deux architectes lavallois, Pierre et Gilles Corbineau. Les Ursulines ne le quitteront qu’en 1965. Le cloître, majestueux bien qu’inachevé, le contraste intérieur (le dédale du manoir s’opposant à la rigueur des cellules) et l’église de style jésuite fondent la réputation architecturale du couvent. Un site de caractère, à visiter à double titre.

Samedi 21 septembre, départ visites guidées du Couvent, de l’église de la Trinité et du Théâtre à 14h, 15h, 16h et 17h,rendez-vous dans le jardin du cloître,gratuit

Dimanche 22 septembre, départ visites guidées du Couvent, de l’église de la Trinité et du Théâtre à 14h, 15h, 16h et 17h, rendez-vous dans le jardin du cloître, gratuit

Le Théâtre des Ursulines fête ses 20 ans ! – thème 2019 Arts et divertissements

À l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, le Pays de Château-Gontier et Le Carré, Scène nationale – Centre d’art contemporain d’intérêt national, vous invitent à (re)découvrir le Pôle culturel Les Ursulines et à fêter les 20 ans du Théâtre des Ursulines.

Au Théâtre, seront exposés les projets présentés il y a 20 ans par les différents architectes, en présence de Marcel Samson, directeur des services techniques de l’époque et président de l’association Présence du Haut-Anjou qui édite un numéro spécial à l’occasion de cet anniversaire. Xavier Fabre, architecte du Théâtre des Ursulines, conclura chaque visite guidée par sa présentation de la salle de spectacle. Jacques Morin, ancien directeur technique du théâtre évoquera en images le chantier de construction.

Samedi 21 et dimanche 22 septembre :

– exposition des projets présentés il y a 20 ans par les différents architectes, commentés par Marcel Samson, directeur des services techniques de l’époque et président de l’association Présence du Haut-Anjou qui édite un numéro spécial a l’occasion de cet anniversaire, rendez-vous dans le hall du théâtre à 14h45, 15h45, 16h45, 17h45, gratuit

– Xavier Fabre, architecte du Théâtre des Ursulines présente la salle de spectacle, rendez-vous dans la salle à 15h, 16h, 17h, 18h, gratuit

Jacques Morin, ancien directeur technique du théâtre évoque en images le chantier de construction, rendez-vous dans le hall du théâtre à 15h15, 16h15, 17h15, 18h15, gratuit

A découvrir également les travaux des élèves d’Arts plastiques du Conservatoire du Pays de Château-Gontier réalisés pour cet anniversaire et qui seront exposés dans la salle de réception.

Samedi 21 septembre et dimanche 22 septembre / 14h › 18h, gratuit

Eglise Saint-Jean-Baptiste (XIe siècle)

Monument Historique

A l’occasion de la réouverture de l’église Saint-Jean-Baptiste, après 4 années de travaux, venez (re)découvrir l’édifice et ses peintures murales restaurés. Des bornes numériques interactives vous offrirons un nouveau regard sur les peintures.

Samedi 21 septembre de 14h à 18h, rencontre avec Alain Valais, ingénieur de recherche à l’INRAP (institut national de recherches archéologiques préventives), sur le thème « Les résultats d’une étude d’archéologie du bâti dans l’église Saint-Jean-Baptiste de Château-Gontier ». Alain Valais est spécialisé en archéologie du Moyen Âge, il termine en ce moment une thèse intitulée : Les églises rurales du premier Moyen Âge (Ve-XIe siècles) dans l’ancien diocèse du Mans et à ses confins.

Dimanche 22 septembre de 11h à 12 h et de 14h à 18h, rencontre avec Christian Davy, ancien chercheur au service de l’inventaire, des monuments et des richesses artistiques de la France, membre du G.R.P.M. (Groupe de Recherche sur la Peinture Murale), sur le thème des peintures murales restaurées.

Gratuit

Musée d’Art et d’Histoire (Hôtel Fouquet)

Musée de France

Dans un hôtel particulier du XVIIe siècle, l’Hôtel Fouquet, le musée présente une exceptionnelle collection de sculptures et céramiques antiques, remarquable témoignage de l’art romain du début de notre ère, ainsi qu’une étonnante collection de sculptures animalières en bronze du XIXe et XXe siècle. Il possède également un bel ensemble de peintures et de sculptures datées du XVe au XXe siècle, en particulier une œuvre de Charles Le Brun et un dessin de Camille Claudel.

Samedi 21 et dimanche 22 septembre visite libre de 14h à 18h, gratuit

Chapelle du Genêteil

Monument Historique (XIIe siècle)

Exposition Dominique Blais « Messe Grise »

Dominique Blais ramène la Chapelle du Genêteil à une certaine sacralité au travers d’un dispositif sculptural et pictural pensé pour le lieu. L’édifice religieux est réinvesti d’éléments de mobilier divers et de tableaux peints spécifiquement à cette occasion, tout en convoquant l’univers du compositeur russe Alexandre Scriabine (1871-1915), et plus précisément les sonates No. 7, Op. 64 dite Messe blanche et No. 9, Op. 68 dite Messe noire.

Samedi 21 et dimanche 22 septembre de 14h à 19h, entrée libre

Médiation et visite commentée sur simple demande à l’accueil

Eglise Saint-Rémi (XIXe siècle)

L’édifice est construit entre 1865 et 1874, d’après des plans de deux architectes manceaux Lambert et Lemesle. Eglise de style néo-gothique, elle se situe sur le point le plus haut de la ville, et se remarque des alentours grâce à son clocher qui culmine à 60 mètres au-dessus du sol. Qualité du décor et du mobilier intérieurs : les chapiteaux à feuillages, chacun ayant son motif propre, les clés de voûte toutes différentes, le retable à volets dit « triptyque de Saint-Louis », le maître-autel en bronze doré, exécuté par l’un des plus importants ateliers d’orfèvres de Paris de cette époque, la maison Poussielgue-Rusan, l’orgue avec ses deux étages de jeux,  les vitraux réalisés par un des ateliers de maîtres verriers les plus réputés et les plus célèbres de l’époque, l’atelier de Messieurs Maréchal et Champigneulée établi à Metz.

Samedi 21 et dimanche 22 septembre visite libre de 14h à 18h

Eglise Saint-Martin de Bazouges (XIe siècle)

Datant du XIe siècle, cette église a subi de nombreuses transformations au cours des siècles.

Le portail roman, la massive tour clocher, retable monumental (œuvre de la fin du XVIIe siècle de l’angevin Jean-Simon), beau Christ en bois polychrome du XIVe siècle et dalle funéraire de Gishwal (IXe siècle).

Samedi 21 et dimanche 22 septembre visite libre de 14h à 18h