Archives par étiquette : chantier de restauration

Les Mercredis du Patrimoine

Il s’agit d’un cycle de six conférences consacré à « L’église Saint-Jean-Baptiste de Château-Gontier : les coulisses d’une restauration exceptionnelle à la découverte des savoir-faire du patrimoine », un mercredi par mois, de janvier à juin 2016.

Quatrième conférence mercredi 27 avril 2016 à 18h30 à l’église Saint-Jean-Baptiste :

  « Le traitement de la couche picturale » animée par Jean-Sylvain FOURQUET, directeur de l’Atelier ARCOA et Matthieu  GUESDON, conservateur-restaurateur de peintures murales de l’Atelier ARCOA (Atelier de Restauration et de Conservation d’Objet d’Art).

Continuer la lecture

Les Mercredis du Patrimoine

Il s’agit d’un cycle de six conférences consacré à « L’église Saint-Jean-Baptiste de Château-Gontier : les coulisses d’une restauration exceptionnelle à la découverte des savoir-faire du patrimoine », un mercredi par mois, de janvier à juin 2016.

Troisième conférence mercredi 23 mars 2016 à 18h30 à l’église Saint-Jean-Baptiste :

  « Les peintures murales de l’église Saint-Jean-Baptiste  –  A la lumière des travaux historiques menés depuis vingt ans sur Château-Gontier » animée par CHRISTIAN DAVY Chercheur au service du patrimoine de la Région des Pays de la Loire.

peintures

Continuer la lecture

Les Mercredis du Patrimoine

Nouveau rendez-vous

Il s’agit d’un cycle de six conférences consacré à « L’église Saint-Jean-Baptiste de Château-Gontier : les coulisses d’une restauration exceptionnelle à la découverte des savoir-faire du patrimoine », un mercredi par mois, de janvier à juin 2016.

Première conférence mercredi 27 janvier 2016 à 18h30 à l’église Saint-Jean-Baptiste :

« L’église et prieuré de Saint-Jean-Baptiste de Château-Gontier – de la fondation à la restauration » animée par Bénédicte Fillion-Braguet, docteur en histoire de l’Art

Eglise paroissiale et siège d’un prieuré dépendant de l’abbaye de Saint-Aubin d’Angers, Saint-Jean-Baptiste est l’une des plus anciennes fondations de la ville de Château-Gontier. Attestée par les textes dès la fin du XIe siècle, elle illustre parfaitement le premier art roman entre Maine et Anjou au même titre que la nef de Notre-Dame d’Evron. Toutefois, elle se distingue de cette dernière par une grande homogénéité puisque Saint-Jean-Baptiste a conservé la totalité de son plan roman. L’église parée de peintures murales médiévales a toutefois dû faire face à bien des avaries : travaux à l’économie, foudre, incendie, bombardement, rien ne lui a été épargné.

photo affiche

Continuer la lecture